Le RDV 2017 Festival médiéval
21 et 22 octobre 2017
L'Association de la Fête des Remparts de Dinan et l’Association pour l’Histoire vivante  organisent la troisième édition de « Fous d’Histoire Dinan » les 21 et 22 octobre prochains !

Des thématiques particulières

Depuis 2004, la Fête des Remparts s’articule donc autour de thème fédérateurs, afin de proposer des animations spécifiques et renouveler entièrement la programmation lors de chaque édition.

2017 : « Le RDV 2017 »

L'Association de la Fête des Remparts de Dinan et l’Association pour l’Histoire vivante  organisent la troisième édition de « Fous d’Histoire Dinan » les 21 et 22 octobre prochains !

2016 : « Fous d'Histoire Dinan »

Depuis 2015, Le Comité de la Fête des Remparts de Dinan (Côtes d’Armor) et l’Association pour l’Histoire vivante (Oise) s'associent pour organiser « Fous d’Histoire Dinan » !

« Fous d’Histoire » met en lumière l’Histoire à travers un salon du spectacle historique (rassemblement des professionnels du spectacle qui proposent - sur scène ou en déambulation - leurs nouveaux spectacles), et un marché de l’Histoire (regroupement d’artisans et d’exposants de produits de reconstitution ou d’inspiration historiques venus de toute l’Europe).

  

Evènement unique en Bretagne dédié à l’Histoire vivante,

 

Fous d’Histoire vous donne rendez-vous avec le Temps !

 

 

"Fous d'Histoire Dinan" est également l'occasion de rencontrer des personnalités de l’Histoire vivante présentant leurs démarches, à travers des conférences, projections, débats et tables-rondes…

un espace « éditeurs » permet de découvrir des magazines, Bandes Dessinées et autres livres dédiés à l’Histoire vivante.

retrouvez la liste des exposants sur www.fous-histoire.fr (salon du Spectacle historique) et sur www.marche-histoire.fr (marché historique)

 

Le Lieu : Centre des Congrès de Dinan

Horaires d’ouverture : 10h – 19h

Tarif : 5 € / personne

Gratuit pour les moins de 10 ans et chômeurs.

Le salon sera également gratuit aux organisateurs qui se seront enregistrés à l’avance.

2016 : « Le Moyen Age Corps et Ame »

les 23 & 24 juillet 2016, Dinan a célébré ses remparts, avec - comme en 2014 - deux journées de prélude les 21 & 22 juillet ! Les visiteurs ont pu replonger dans le Moyen Âge "corps et âme"...

"Corps et âme"... Quel était ce thème ? Vaste sujet ! La Fête des Remparts 2016 a été l'occasion d'explorer les représentations de l'âme, et le rapport sacré qu'entretenaient les hommes et femmes du Moyen Âge avec cette notion.

Mais le comité a souhaité également traiter de la dualité constante avec le corps : entre abstinence des prêtres et plaisirs du pays de cocagne, des restrictions à l'abondance... Cette thématique a permis de découvrir l'une des principales dynamiques de la société médiévale. Plus largement, c'est toute une civilisation regroupée en corps distincts (oratores - "ceux qui prient", bellatores - "ceux qui combattent" et laboratores - "ceux qui travaillent") qui a été mise en lumière du 21 au 24 juillet 2016 !

En savoir plus sur la programmation 2016

2014 : « Inventions et Découvertes »

L’édition des 17-20 juillet 2014 a tenté de lever le voile sur les « inventions et découvertes du Moyen-Âge ». De nombreuses innovations techniques venues des quatre coins du monde, étaient mises à l’honneur.

Jeudi / vendredi : la Fête des Remparts 2014 s'est enrichie de deux jours complémentaires pour mieux aborder la thématique retenue et sensibiliser différemment le public : Ateliers et stages d'initiations (sur inscriptions), conférences animées, concerts, visites...

Le weekend festif accueille plus de 100 000 visiteurs. 4 sites d'animations (reconstitution historique, archéologie expérimentale, spectacles... avec plus de 500 acteurs d’Histoire vivante), tournois de chevalerie, marché médiéval sur les places de Dinan et ses moments incontournables (concerts, bal médiéval, défilés...).

2012 : « Réjouissances princières et liesse populaire »

Après avoir tremblé de peurs en 2010, il était important de célébrer la 20e édition en bonne et due forme ! Le Comité organisateur a donc voulu démontrer que le Moyen-Âge était particulièrement festif à travers cette nouvelle thématique.

Le public a donc pu découvrir des fêtes princières, d'ici et d'ailleurs avec de grands ambassadeurs étrangers... Les débordements des troupes militaires ont vite tourné au conflit armé ! Au Jardin anglais, c’était une ambiance de foire urbaine qui a été reconstituée. Aux Grands Fossés, la dextérité était à l’honneur : entre spectacles de fauconnerie, démonstrations de chasse, de soule ou encore d’archerie, les jeux étaient en bonne place ! Enfin, la Douve du Jerzual fut le théâtre de la dérision et autres folies telles que des fabliaux, charivari… Le tournoi s’est déroulé au pied du château présentant les six meilleurs chevaliers du Royaume chrétien, répondant à l’invitation du duc de Bretagne.

2010 : « Les peurs au Moyen-Âge »

Au pied des remparts, les peurs médiévales guettaient le public : bêtes, loups, brigands, ours… pour rejoindre le village bien protégé par des hommes d’armes, les visiteurs ont dû traverser une forêt spécialement reconstituée dans les Grands Fossés. Au chevet de la basilique Saint-Sauveur, le jardin anglais était le théâtre de la vie et de la mort : inquisiteurs, épidémies, gibet, alchimistes et apothicaires attendaient le manant. Les péchés de chair pouvaient en tenter certains traversant les étuves médiévales installées dans la douve du Jerzual. Mais les grandes peurs sont venues également d’envahisseurs, notamment lors du spectacle du square des Dinantais, où l’invasion de tatares a été repoussée par des russes.

Heureusement, le public a pu se réfugier au cœur de la ville, le marché médiéval invitant à découvrir des goûts anciens et l’artisanat médiéval et les lices mettant en scène le Prince Noir face au duc de Bretagne.

2008 : « Les remparts de Dinan au temps des Bâtisseurs »

A Dinan, le Moyen Âge est là, bien présent, grâce aux nombreux monuments qui témoignent de la richesse de cette époque. La Fête des Remparts 2008 rendit hommage aux bâtisseurs et à leur esprit d’entreprise.

Un village d’artisans convia le public à la fête autour d’un chantier de construction de son église. Sur le champ de bataille, les machines de guerre vous montrent l’ingéniosité des combattants de l’époque. Une animalerie ducale vous invite à découvrir la place des animaux dans les maisons princières. Les vikings étaient également de retour à Dinan ! Non pour incendier l’abbaye de Léhon comme en 910, mais pour conter leurs fabuleuses aventures et vous dévoiler la construction de leurs navires. Au pied du château la « Druzhina du prince » était à l’honneur, lors d’un grand tournoi courtois opposant des champions français à de véritables chevaliers russes.

2006 : « Des remparts de Dinan aux portes de l’imaginaire »

L’imaginaire… le fantastique… la période médiévale a son lot de contes et légendes qui fascinent petits et grands ! Pour cette édition, le public a pu embarquer pour un voyage extraordinaire !

Bien entendu, Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde ne pouvaient être absents…  tout un site leur était consacré. La douve du Jerzual s’est quant à elle interrogée sur l’amour courtois, entre légende et réalité. Le monde du merveilleux, du magique, du fantastique a totalement investi le jardin anglais, avec ses lutins, elfes, marionnettes enchantées et peuples de la forêt. Mais les légendes du monde médiéval occidental n’étaient pas les seules représentées : les mondes vikings et orientaux étaient également dévoilés aux Grands Fossés.

2004 : « Des remparts de Dinan aux portes de l’Orient »

Dinan, carrefour maritime et routier, a connu un fort développement grâce à son dynamisme commercial. Dès le XIIe siècle, le voyageur et géographe arabe El Drisi, de passage à Dinan, la décrit comme une « ville ceinte de murs en pierre, commerçante, et un port d’où l’on expédie de tous côtés des marchandises ». L’Orient est rarement absent de la ville et les dromadaires de l’église Saint-Sauveur rappellent que la ville était largement ouverte sur le monde...

Pour sa XVIe édition, la Fête des Remparts proposait à l’Orient et à l’Occident de se croiser et de prendre le temps de se rencontrer. Les routes commerciales des épices et de la soie ont offert l’occasion d’une présentation de civilisations différentes, d’une découverte de modes de vie et de cultures riches et variés. Les premiers grands voyageurs ont favorisé des échanges économiques fructueux, mais aussi un métissage de cultures entre le monde occidental et le monde oriental. Alors que les Arabes monopolisent le commerce maritime en Méditerranée, le vaste empire mongol après avoir répandu la terreur, établit enfin une paix relative permettant la circulation caravanière à travers les steppes. La route de la Soie s’ouvre alors aux marchands occidentaux à la recherche des denrées rares : soieries, pierres précieuses et surtout les épices très prisées au Moyen-Âge.

Informations pratiques
  • Nous contacter

    Comité de la Fête des Remparts
    Bd André Aubert 22100 DINAN
    Tél : +33(0)2 96 87 14 61
    Fax : +33(0)2 96 87 99 99
    Réservation

    Contact

  • Comment venir ?

    Par avion :
    Aéroport de Dinard-Pleurtuit
    En voiture :
       - de Rennes : N137 puis D337
       - de Caen : A 84, N175 puis N176
       - de Saint Brieuc : N12 puis N176
    Par le train :
    TGV jusqu'à Rennes puis TER jusqu'à Dinan