Le RDV 2017 Festival médiéval
21 et 22 octobre 2017
Meilleurs voeux à tous ! Notre association souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'année et une belle année 2017 ! Au programme de l'association cette année : Fous d'histoire Dinan - 3e édition les 21 & 22 octobre 2017.

La démarche

 
Bella Travée - Kariguell, la charrette aux écrituresPeut-on parler de médiation culturelle dans les évènements d’Histoire vivante ? Il est vrai que les manifestations à caractère historique ont bien souvent du mal à être reconnues en tant que médiatrices d’art et de spectacles vivants, pouvant transmettre un contenu historique au public. Effectivement, les fêtes médiévales ne sauraient enseigner, mais donnent incontestablement envie d’apprendre et de connaître le Moyen-Âge, période encore aujourd’hui souvent qualifiée d’obscure et d’inculte. La Fête des Remparts de Dinan n’a donc pas pour vocation de remplacer un musée ni un livre d’histoire, bien au contraire. L’objectif des organisateurs est que durant le festival, la ville de Dinan devienne un espace d’interprétation pédagogique et festif du Moyen-Âge.

 

La Sensibilisation à la richesse du patrimoine Dinannais

Au XVe siècle, Dinan était en terme d’envergure la troisième cité fortifiée de Bretagne (après Nantes et Rennes). Aujourd’hui, la ville s’enorgueillit de conserver la plus importante portion de fortifications en Bretagne et à travers la naissance en octobre 1982 de la journée « Découvrons les monuments de Dinan », d’être devenue la ville qui organisa « une journée du Patrimoine avant l’heure ». Cette journée fut créée suite à l’indifférence de la population concernant l’effondrement de la Tour Longue en 1981.

A l’origine, plusieurs objectifs ont motivé les organisateurs à créer la Fête des Remparts :

  • Sensibiliser les Dinannais à la richesse de leur patrimoine, à l’extraordinaire monument qu’est l’enceinte fortifiée de la ville de Dinan. Les remparts, magnifiquement conservés dans leur ensemble, se développent sur près de 2,7 kilomètres. Jusque dans le début des années 1980, la population n’avait plus guère conscience de l’importance de cette enceinte, riche d’histoire. Il est vrai qu’une bonne partie étant privée, les remparts n’étaient pas accessibles au public.
  • Attirer l’attention des pouvoirs publics sur le monument. Certaines tours prestigieuses étaient certes intactes, mais des parties avaient subi les atteintes du temps. Il était indispensable de voir s’engager un programme de restauration de l’ensemble et d’aménagement des abords. 
  • Créer un temps fort, dans un esprit festif, pour valoriser les remparts, l’une des images de marque de la cité.

Les Bâtisseurs médiévausL’opération « Remparts » fut donc lancée par la Municipalité : parallèlement à la création de la fête, les autorités compétentes ont réalisé un « Livre blanc », établissant un diagnostic et proposant des projets de restauration avec des échéanciers. Il fut présenté lors de la deuxième journée des Remparts (1984) par Dominique Ronsseray, architecte en chef des Monuments Historiques. Quelques jours plus tard, le 28 octobre 1984, la Convention « Ville d’Art et d’Histoire » fut signée. En juillet 1986, la municipalité s’engagea à conserver, restaurer et mettre en valeur les remparts en proclamant la « Charte des remparts ». Dès ce moment, de nombreuses campagnes de rachat et de restauration de portions de remparts furent engagées.
La municipalité a donc lancé ce projet, la Fête des Remparts faisant partie de cette vaste campagne de sensibilisation. Suite à l’importance que prit la fête au fil des années, la municipalité laissa peu à peu son organisation à une association de passionnés. Le comité organisateur ne s’est pour autant pas reposé sur ce succès primitif, et a voulu développer la découverte du Moyen-Âge à travers l’Histoire vivante, en bousculant les clichés et idées reçues à travers la mise en place de thèmes fédérateurs.

 

Valoriser les acteurs locaux

Le comité de la Fête des Remparts met un point d’honneur à associer les réseaux associatif et entrepreneurial local dans la mise en place de l’évènement.

Depuis ses débuts, l'association organisatrice privilégie ses achats (prestations, services et matériel) auprès de fournisseurs locaux. Les entreprises locales sont donc pleinement impliquées dans l’économie du festival.

Le bénévolat est pour sa part extrêmement important. Seul un Chargé de Développement et de Médiation Culturelle est salarié de l’association. La majeure partie des actions sont entièrement gérées par des bénévoles, et le réseau associatif local. Ainsi, plus de 500 bénévoles s’intègrent sur la Fête des Remparts (pour tenir des points de contrôle, vente de billets…).

Informations pratiques
  • Nous contacter

    Comité de la Fête des Remparts
    Bd André Aubert 22100 DINAN
    Tél : +33(0)2 96 87 14 61
    Fax : +33(0)2 96 87 99 99
    Réservation

    Contact

  • Comment venir ?

    Par avion :
    Aéroport de Dinard-Pleurtuit
    En voiture :
       - de Rennes : N137 puis D337
       - de Caen : A 84, N175 puis N176
       - de Saint Brieuc : N12 puis N176
    Par le train :
    TGV jusqu'à Rennes puis TER jusqu'à Dinan